Coupe de Belgique

Coupe de Belgique

12 mai 2019 0 Par Frédéric Bresso

Le week-end du 27 Avril, nous sommes allés participer à la coupe de Belgique, ce second test nous a permis d’évaluer l’avancement de nos robots en conditions réelles.

Partis le vendredi matin direction la Belgique, la journée ne fut pas de tout repos. Après 8 heures de trajet et de nombreuses réparations de la part de notre vice-président dans le logement du week-end, l’équipe peut enfin se reposer, sauf les softs qui passeront une partie de la nuit à améliorer ISO et TOP.

Samedi matin, on commence par l’homologation.L’homologation, cette phase durant laquelle les arbitres vérifient la conformité des robots en taille; on entend par conformité en taille le périmètre étendu avec tous les actionneurs sortis. À cela s’ajoute la vérification statique pendant laquelle les arbitres vérifient la non-dangerosité du robot. Puis vient la phase de vérification dynamique qui consiste surtout cette fois-ci à vérifier que les robots sont capables d’éviter un adversaire, mais aussi que les robots peuvent réaliser d’autres actions comme marquer des points.

Samedi matin, on commence par l’homologation.L’homologation, cette phase durant laquelle les arbitres vérifient la conformité des robots en taille; on entend par conformité en taille le périmètre étendu avec tous les actionneurs sortis. À cela s’ajoute la vérification statique pendant laquelle les arbitres vérifient la non-dangerosité du robot. Puis vient la phase de vérification dynamique qui consiste surtout cette fois-ci à vérifier que les robots sont capables d’éviter un adversaire, mais aussi que les robots peuvent réaliser d’autres actions comme marquer des points.

ISO et TOP ont passé l’homologation du premier coup, c’est parfait. Cela fait, on a pu commencé les phases de qualification qui s’étalaient sur le samedi après-midi et le dimanche matin.

Les qualifications se passent plutôt bien puisque l’on a réussit à finir premier en restant invaincu. Malgré un électron capricieux qui parfois ne se lance pas durant le match, le résultat est là, 5 matchs 5 victoires, 855 points au total.

Après quelques ajustements dans la programmation des robots, nous avons attaqué les phases finales assez confiants. Nous commençons les quarts de finales par nous confrontés à CoffeMachine, un match qui tourna rapidement en notre faveur et nous a permis de passer en demi-finale. Lors de la demi-finale contre Sudriabotik pour une place en finale nous avons réalisé notre meilleur score de la coupe, 226 points. Au terme d’une finale assez serrée contre Brickstory, nous avons remporté la victoire et nous ramenons la coupe de meilleure équipe étrangère à la maison.

Ce court périple en Belgique nous permet de revenir avec une coupe mais surtout avec en tête les modifications nécessaires pour la Coupe de France.