2018 – 2019 Atom Factory

Septembre – Le dévoilement du règlement

Pour célébrer le 150ème anniversaire du tableau périodique des éléments, le règlement de la Coupe de France de Robotique portera sur la découverte des atomes, leur classification et les expériences complexes qui en découlent.
Cette année de nouvelles actions sont au programme pour nos robots :

  • la classification des atomes
  • le pesage des atomes
  • la création de nouveaux éléments
  • la mise en place d’une expérience de notre création
  • la prédiction des éléments inconnus

Toutes ces actions reposeront sur des atomes de couleurs et masses différentes ici matérialisés par des palets de hockey:

  • le plus léger est le Redium, un atome rouge
  • un peu plus lourd le Greenium, un atome vert
  • le Blueium, plus lourd et bleu
  • et le Goldenium, un atome très rare et le plus lourd qui lui est blanc

La classification des atomes correspondra à l’action de récupérer des palets (atomes) et de les trier par type dans des zones du tableau périodiques (zone 2). Les atomes sont placés dans les zones de chaos (zone 7)  deux zones au centre de l’aire de jeu ainsi que dans les distributeurs sur les bords du terrain (zone 9).

Le pesage des atomes consistera à placer les atomes récupérés dans la balance atomique (zone 4) pour faire ainsi pencher la balance en notre faveur. Comme vous avez pu le remarquer les atomes utilisés dans la classification et le pesage étant les mêmes, des calculs s’imposent pour déterminer la stratégie d’utilisation la plus intéressante.

La création de nouveaux éléments aidée d’un accélérateur de particule sera l’action de déposer un atome dans une pente pour provoquer une réaction en chaîne et récupérer l’atome de Goldenium ainsi créé.

Cette année encore notre créativité est à l’honneur avec la mise en place d’une expérience de notre choix qui portera sur un atome d’oxygène, une liaison ionique et un électron. L’expérience devra être enclenchée durant le match de la façon dont on le souhaite.

La prédiction du score, ajout phare de la précédente édition, est de retour cette année. Chaque équipe doit prévoir le résultat soit avant le lancement du match soit au cours de celui-ci avec un affichage dynamique, une grande précision étant une source de points non-négligeables, soyons comme Mendeleïev et essayons de prédire l’inconnu.

Pour continuer sur notre lancée de noms originaux pour nos robots, il a été décidé que nous accueillerons dans notre équipe Iso et Top, deux nouveaux robots en cours de réalisation actuellement.

Ce nouveau règlement avec ces différentes actions nous promet de belles actions et de nombreuses heures de travail, en plus de celles déjà passées depuis septembre.

Le nouveau logo

Suite au changement de charte graphique de l’ESEO, on a décidé de faire peau neuve en revoyant notre logo. Suite à de nombreux sondages et débats, nous avons réussi à nous mettre d’accord sur le résultat suivant :

Les cent mètres de l’électron

L’expérience que l’on réalise cette année est le déplacement d’un électron sur une corde d’un point A à un point B .

Pour lui dégourdir les jambes, on a décidé de lui faire parcourir la plus grande distance possible. Et ça marche plutôt pas mal !!

Du côté de ISO et TOP, les choses avancent bien. Déjà fini d’être usinés, ils remplissent une bonne partie de leur actions. Ils peuvent actionner l’accélérateur et récupérer les palets dans les distributeurs. Des améliorations sont en cours, la pré-Coupe et la Coupe de Belgique arrivant à grands pas.

Pré-coupe de France

Le Week-End dernier nous avons été invité par DaVinciBot pour participer à la pré coupe de France de robotique ! Cette coupe était une très bonne occasion pour nous de tester nos robots et leurs fonctionnalités mais aussi de voir les solutions techniques utilisées par les autres équipes.

A notre arrivée, nous avons été chaleureusement accueillis par l’équipe de DaVinciBot que l’on remercie pour l’organisation et la convivialité de cette coupe.

Une fois toutes les équipes arrivées, la phase d’homologation a pu commencer. Durant cette phase, les arbitres doivent vérifier que notre robot est bien en conformité avec le règlement en vérifiant plusieurs aspects que sont : la taille, le poids, le périmètre (avec et sans les actionneurs déployés) et la non dangerosité du robot. A la suite de celle-ci une vérification dynamique est effectuée pour s’assurer que le robot est capable de marquer des points mais surtout qu’il est capable d’éviter les adversaires car tout contact pendant un match peut engendrer une pénalité voire une disqualification.

Pour cette coupe, six équipes étaient présentes. Chaque équipe avait donc un total de 5 matchs à jouer.

Une fois les 5 matchs réalisés pour toutes les équipes, nous terminons premier de la coupe avec un total de 837 points.

Cette coupe organisée par DaVinciBot fut pour nous une bonne occasion pour d’une part tester l’efficacité de nos robots mais aussi pour discuter avec les autres équipes. Ces coupes en petit comité sont toujours très appréciées par les équipes car il y règne toujours une ambiance très sympathique sans pression, ni compétition.

Coupe de Belgique

Le week-end du 27 Avril, nous sommes allés participer à la coupe de Belgique, ce second test nous a permis d’évaluer l’avancement de nos robots en conditions réelles.

Partis le vendredi matin direction la Belgique, la journée ne fut pas de tout repos. Après 8 heures de trajet et de nombreuses réparations de la part de notre vice-président dans le logement du week-end, l’équipe peut enfin se reposer, sauf les softs qui passeront une partie de la nuit à améliorer ISO et TOP.

Samedi matin, on commence par l’homologation.L’homologation, cette phase durant laquelle les arbitres vérifient la conformité des robots en taille; on entend par conformité en taille le périmètre étendu avec tous les actionneurs sortis. À cela s’ajoute la vérification statique pendant laquelle les arbitres vérifient la non-dangerosité du robot. Puis vient la phase de vérification dynamique qui consiste surtout cette fois-ci à vérifier que les robots sont capables d’éviter un adversaire, mais aussi que les robots peuvent réaliser d’autres actions comme marquer des points.

ISO et TOP ont passé l’homologation du premier coup, c’est parfait. Cela fait, on a pu commencé les phases de qualification qui s’étalaient sur le samedi après-midi et le dimanche matin.

Les qualifications se passent plutôt bien puisque l’on a réussit à finir premier en restant invaincu. Malgré un électron capricieux qui parfois ne se lance pas durant le match, le résultat est là, 5 matchs 5 victoires, 855 points au total.

Après quelques ajustements dans la programmation des robots, nous avons attaqué les phases finales assez confiants. Nous commençons les quarts de finales par nous confrontés à CoffeMachine, un match qui tourna rapidement en notre faveur et nous a permis de passer en demi-finale. Lors de la demi-finale contre Sudriabotik pour une place en finale nous avons réalisé notre meilleur score de la coupe, 226 points. Au terme d’une finale assez serrée contre Brickstory, nous avons remporté la victoire et nous ramenons la coupe de meilleure équipe étrangère à la maison.

Ce court périple en Belgique nous permet de revenir avec une coupe mais surtout avec en tête les modifications nécessaires pour la Coupe de France.

Photo des membres du club présents à la coupe de Belgique

Coupe de France de robotique 2019

Jour n° 1

Nous sommes partis à la Roche-sur-Yon le mercredi 29 mai 2019 pour homologuer nos robots !

Suite à des vérifications statiques et actives réussies, nous nous sommes installés aux Etablières avec tout notre matériel pour passer une nuit de préparation. Grâce à ces améliorations nos robots ont pu être rapides et performants pour la première journée de compétition.

Après un petit déjeuner bien complet nous nous sommes rendus à 8h aux Parc des Expositions des Oudairies. L’installation au stand n°47 et la découverte des autres équipes nous ont plongés au cœur de la coupe de France.

Notre premier match à 8h30 contre ENAC Robotique fut une réussite avec un score de 225 points contre 76 ! Le public et les mascottes étaient présentes pour encourager les équipes. Le match face à l’équipe OMYBOT de l’après-midi fut notre deuxième victoire avec un score de 251 à 124. En fin de journée, le classement provisoire est tombé : ESEO en tête avec 476 points cumulés !

Nous sommes ravis de ces premières journées en compagnie d’équipes passionnées et nous espérons continuer sur cette lancée. N’hésitez pas à nous soutenir sur les réseaux sociaux ! Vous pouvez aussi voir nos prochains matchs au Parc des Expositions ou en direct sur la chaîne Youtube de Planète Sciences.

Jour n° 2

En arrivant sur les lieux, notre équipe n’était pas dans les matchs de la 3ème série. Une erreur lors de l’homologation d’une balise nous a empêché théoriquement de participer.

Quelques coups de scie plus tard, nous sommes de nouveau en course.

Homologation : Coup de stress

Nous avons donc affronté BrickStory pour le premier match de la journée. Le match fût compliqué pour nous, les atomes se sont bloqués dans l’accélérateur et nous ont empêché de récupérer le Goldenium. Finalement le score fût de 157 points, mais le plus important était de résoudre les bogues avant les matchs de l’après-midi.

En second match de la journée nous avons rencontré Alpobot dans un match au score serré, 120 à 110 en notre faveur. Iso a fait son travail comme à son habitude, par contre Top s’est arrêté contre la bordure en voulant déposer les atomes dans l’accélérateur. Le correctif ajouté ce midi pour limiter les risques de blocages de palets n’avait pas été suffisamment testé. (le cas ne se produisant pas sur notre terrain d’entrainement). Le robot est entré dans un état puits, un état sans sortie. Son match s’est arrêté en une vingtaine de secondes… Le problème a été corrigé depuis.

Jour n° 3-4

Samedi 1 juin apporte un point final à notre aventure pour la Coupe de France de Robotique.

Au matin, nous avons réalisé la 5ème série de matchs. Nous nous sommes retrouvés face à l’équipe Sussus Invaders. Nous gagnons 198 contre 176 points.

A la fin de cette 5ème série de match, nous nous qualifions pour la finale de l’évènement robotique. L’après-midi promet d’être riche en émotion quel que soit le résultat. En effet, cela fait 9 mois que nous travaillons d’arrache-pied pour nous mener le plus loin possible dans l’aventure.

Nous commençons cet après-midi par un match contre l’INSA Rennes avec magnifique score de 336 points contre 138. Nous nous passons ainsi au quart de finale

Ensuite c’est face à notre équipe rivale favorite RCVA. Après 1 minute et demi d’apnée, nous attendons les résultats. Nous échangeons des regards avec nos lanceurs, nous calculons les points avec l’autre équipe. Le score tombe. Après ce magnifique match, nous gagnons 292 face à 284.

En route pour la demi-finale contre A.I.G.R.I.S.

Le match démarre sur les chapeaux de roue. Malheureusement, nous nous retrouvons face à une équipe ayant opté pour une stratégie bloquant nos actions. Face à leur ingéniosité, nous nous faisons battre pour la première fois de la saison avec un score de 148 points contre 186.

Pas démoralisé, nous nous choisissons une stratégie plus offensive pour la petite finale. Nous finissons en beauté avec une ultime victoire contre Robotech Legends. Nous effectuons notre meilleur score : 344 points contre 204.

Petite finale de la coupe de France

Pendant que l’équipe retenait son souffle dans les tribunes, notre merveilleuse mascotte faisait briller nos couleurs durant tout le long de la Coupe de France de Robotique.

Finalement nous remportons le 3e prix de la coupe de France !!!


Un grand merci à nos partenaires, sans qui nous ne serions pas là où nous en sommes.

Nous vous souhaitons à tous un très bon été, et à l’année prochaine pour un nouvelle année robotique !!