Coupe de Belgique

Le week-end dernier, nous sommes allés en Belgique tester nos robots en conditions réelles et une partie de leurs fonctionnalités. Commençons par la première journée de ce périple et par conséquent par l’homologation.

 

L’homologation, cette phase durant laquelle les arbitres vérifient la conformité des robots en taille; on entend par conformité en taille le périmètre étendu avec tous les actionneurs sortis. À cela s’ajoute la vérification statique pendant laquelle les arbitres checkent la non-dangerosité du robot. Puis vient la phase de vérification dynamique qui consiste surtout cette fois-ci à vérifier que les robots sont capables d’éviter un adversaire, mais aussi que les robots peuvent réaliser d’autres actions comme marquer des points.

 

 

Nos deux robots, Big et Brother ayant passé avec succès les homologations, les phases de qualification ont pu commencer pour notre équipe.

 

Les conditions sont celles d’un match réel : les robots ont 100 secondes pour marquer le plus de points en accomplissant différentes actions en parfaite autonomie.Un classement des équipes est ensuite établi suivant leur score à partir de 5 matchs de qualification. Seules les 8 équipes avec les scores les plus élevés auront la possibilité de participer aux phases finales, et seule l’une d’entre elles ressortira gagnante des ces deux journées de cette coupe de robotique.

À la suite des 2 matchs du samedi, nous sommes classés 1er avec 284 points malgré des problèmes avec l’évitement.

Second jour, nous débutons notre premier match à 10h. Nos adversaires réussissent alors à marquer plus que nos 126 points, nous contraignant à nous incliner lors de ce 3ème match de qualifications. Nous restons alors en tête du classement provisoire.

En coulisses lors de la préparation du quatrième match, la propulsion de Big ne démarre subitement pas…Une erreur de compilation du programme nous empêche d’aligner le gros robot pour ce match. Une seconde fois, nous concédons la victoire et tombons à la troisième place du classement général. Pour le cinquième match, les problèmes de compilation étant réglés, les robots marquent 69 points et nous offrent la victoire ainsi que notre qualification aux phases finales. Au final, nous accumulons 524 points pour 3 victoires et 2 défaites.

 

On attaque les quarts de finale par un match contre Cybernétique en Nord qui malheureusement ne sortent pas de leur zone de départ et nous offrent ainsi la victoire et une place en demi-finale. Les demi-finales sont plus compliquées, notre récupérateur ne fonctionne pas comme prévu, nous empêchant donc de marquer des points précieux. À la fin des 100 secondes nous sommes battus au score par Brick’n steel et nous filons droit vers une petite finale. La petite finale se passe sans encombres majeurs si ce n’est le non-fonctionnement de la récupération, mais cela ne nous empêche pas pour autant de gagner le match et de finir 3ème de la Coupe de Belgique et 2ème équipe étrangère. Ce court périple en Belgique nous permet de revenir avec une coupe mais surtout avec en tête les modifications nécessaires pour la Coupe de France.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *