2011 – 2012 Treasure Island

3

Le règlement de l’année 2011 – 2012 : Treasure Island

Palmarès : 43ème !

Shark & Fish :

La nouvelle équipe est en place et porte désormais le nom de « Shark & Fish ». Une nouveauté cette année : deux robots pourront concourir ensemble en collaborant et en évitant deux robots adverses ! Le thème 2012 est la chasse au trésor.

JPO et coupe du Trégor :

Le Week-end dernier à eu lieu à l’ESEO les journées portes ouvertes de l’école. Le club robot en a profité pour montrer son savoir faire et tester Check Norris, notre ancien robot, sur le terrain de cette année. Il est capable de mettre 13 points ! Cette nouvelle est donc rassurante pour les robots de cette année qui bénéficieront donc d’une bonne base pour marquer un maximum de point à la coupe de cette année. Autre nouvelle importante : le weekend du 17 et 18 mars aura lieu la coupe du Trégor ! Il faut donc se préparer à cette coupe. D’ici là Shark & Fish ne seront pas encore finis mais nous pourrons tout de même tester nos tactiques de déplacement en situation réelle.

Coupe de France – Premier match :

Après quelques difficultés rencontrées durant l’année concernant l’usinage mécanique du robot, l’équipe se consacre depuis le début de la coupe de France à l’amélioration de la stratégie du robot. Lors de son premier match, Shark a pu marquer 7 points avant de rencontrer l’adversaire sur son chemin. L’algorithme d’évitement a fonctionné, mais a également empêché notre robot de marquer d’autres points.

{image} Notre robot 2012. {image}
Notre robot 2012.

{image} {image}

Balise, détection d’adversaires :

Depuis plusieurs années, des développements sont menés pour concevoir un système permettant de localiser l’adversaire.

{image} Balise émettrice {image}
Balise émettrice

Notre système de balise repose sur l’émission de signaux infrarouge et ultrason d’une balise posée sur l’adversaire. Notre robot reçoit ces signaux et en déduit l’angle de vue et la distance relative de son adversaire. Il peut alors l’éviter et prendre en compte cette information lors de ces déplacements.
Plus d’informations ? -> Voir notre wiki : http://robot-eseo.fr/wiki/index.php?title=Electronique:Carte_Balise

Second match :

Jeudi matin, nouvelle stratégie et réparation du système d’évitement. Après 90 secondes de match, nous gagnons 18 points + 10 points de victoire, ce qui nous place à la 36ème place du classement général au terme de la série 2.

Troisième match :

La victoire précédente est encourageante, on débute l’après-midi par un match avec un bug sur notre balise et contre un adversaire sans évitement non plus. Un choc s’en suit et le match en reste là. D’un commun accord avec les arbitres et l’équipe adverse, nous rejouons le match et gagnons 23 points.

Quatrième match :

Dernier match de la journée, notre robot est face à un adversaire qui a la même stratégie que nous. Notre balise nous demande de choisir un nouvel objectif et nous ajoutons deux pièces dans notre cale. Cet écart est suffisant pour nous assurer une petite victoire et ajoute 20 points à notre compteur.

 

Nuit blanche :

Les heures de sommeil en trois jours se comptent parfois sur les doigts d’une main… Mais cette nuit, l’équipe stratégie est à pied d’oeuvre, et assure la refonte complète de la stratégie du match… Mais ne révélons pas plus de détails…

Cinquième match :

Dernier match des qualifications, notre robot a fait face à un robot suiveur de ligne qui pouvait juste taper dans la bouteille à la mer. Cependant murphy a fait son apparition à ce match. La nouvelle stratégie mise en place demandait à notre robot d’aller taper dans la bouteille à la mer la plus loin de nous en un temps record. Malheureusement, une fois sorti de notre cale, le robot a cru être directement arrivé à notre objectif. Cette erreur a bloqué le robot pour tout le reste du match. Malgré tout, le match s’est terminé sur une égalité 10 à 10. Pour comprendre cette erreur, nous avons recommencé ce match sur notre terrain… où, avec le même code, notre robot a parfaitement rempli son contrat. De nature timide, Shark n’a sans doute pas osé marquer ces points, devant le public chaud bouillant de la Ferté Bernard !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *