Entrons au Royaume de Belgique (News 2)

Nous sommes de retour en France depuis dimanche soir ! Aujourd’hui, c’est l’occasion de faire le point sur ce qui s’est passé ce week-end. 

L’objectif principal de cette coupe était de tester le robot en conditions réelles.

Le second était de se confronter aux autres équipes et analyser leurs solutions techniques. Le dernier, c’était d’aller le plus loin possible. Nous étions un peu inquiets quand à la fiabilité de nos actionneurs, mais tout restait encore possible, nous croyions en nos robots pour réaliser les plus belles actions.

Cependant, il s’est trouvé qu’Harry était par exemple incapable de s’emparer des quatre cylindres unicolores présents dans les fusées sans rencontrer de problèmes. Il arrivait forcément que l’un d’eux se bloque et par conséquent en bloquent d’autres. #Murphy

De la même manière, Harry avait les outils pour ramasser les minerais dans les cratères. Mais à cause d’un problème d’alimentation, il ne pouvait plus bouger son rouleau prévu à cet effet. C’est pour cette raison que ledit rouleau a été neutralisé pour toute la durée de la coupe de Belgique.

De manière générale, nous avions accumulé un peu de retard sur nos actionneurs, lié à certains choix opérés en milieu d’année. Après avoir usiné un actionneur en prototype, nous avons jugé qu’il fallait changer de solution technique. La conception de celle-ci a alors entraîné des retards dans la fabrication.

C’est tout pour Harry. Mais Anne, qu’a-t-elle fait pendant cette coupe ?! Parlons-en ! Fraîchement montée seulement quelques jours auparavant en seulement deux semaines pendant lesquelles usinages, et montages se sont succédés, il était peu probable qu’elle soit capable d’actes incroyables. #MontageAuChaussePied

Cependant, même si elle n’a pas réussit à passer les homologations, nous sommes fiers d’elle car elle a pu passer sans soucis un obstacle assez particulier : la bascule (c’était l’une des choses qui nous inquiétait le plus.).Cette bascule, nous avions déjà repéré sa singularité lors des trophées de robotique où elle n’était pas recouverte de vinyle, alors qu’il est pourtant précisé le contraire dans le règlement. Allions-nous réussir à gérer cet élément inédit si vaguement définit ? Eh bien oui ! Bravo à ce petit robot !

Finalement, nous avons accumulé 152 points au cours des 5 matchs de qualification. Ce qui nous hisse à la 12ème place parmi les 17 participantes. Cela ne nous a malheureusement pas donné notre ticket pour les phases finales belges. Une prochaine fois peut-être !

Cette coupe nous a permit en plus d’évaluer le niveau global des autres équipes, d’identifier un bon nombre de problèmes que nous n’aurions pas pu détecter sans participer ! Et en plus, nous avons pu rencontrer d’autres équipes, échanger, discuter des diverses actions imposées par le règlement… Même avec des gens simplement intéressés par la coupe en elle-même ! Regonflés à blocs, nous savons désormais ce qui nous reste à faire pour être encore plus performants à la coupe de France !

Ce déplacement et notre participation n’aurait pas pu être possible sans l’aide de nos précieux partenaires ! Alors, un grand merci à eux !

Nous sommes à 28  jours de la coupe de France, Harry et Anne sont entre les mains de l’équipe qui s’affaire à les fiabiliser.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *