Coupe du Trégor à Lannion -> ESEO vainqueur !

Ce week end, l’ESEO s’est imposé à la « coupe du Trégor », une « mini-coupe » de préparation à la coupe de France.
Cette rencontre amicale est l’occasion d’échanger avec les autres équipes, de découvrir leurs idées mécaniques et logicielles.

Krusty, l’un des deux robots de l’ESEO, dont la mécanique est terminée, s’est imposé en ramassant des verres, et en poussant ses cadeaux. Très bientôt, il sera rejoint sur notre terrain d’entrainement par Tiny, dont la mécaniqu est en cours d’assemblage. Durant les prochaines semaines, le club se prépare à la coupe de Belgique, et va s’attaquer aux réglages de la propulsion, au pilotage des actionneurs, et à la mise en place de stratégies.

Ce matin, un article est paru sur Ouest-France.fr :

Lien vers l’article de Ouest-France.fr
Lannion. L’Eseo d’Angers gagne la coupe de Bretagne de robotique
L’Ecole supérieure d’électronique de l’Ouest d’Angers a remporte, ce samedi, la coupe de Bretagne de robotique organisée par l’Ecole nationale supérieure des sciences appliquées et de technologie (Enssat) de Lannion. Une rencontre préparatoire à la Coupe de France de robotique qui se tiendra en mai prochain à La Ferté-Bernard. Coupe de France dont ce sera la vingtième édition, c’est pourquoi «L’anniversaire» était le thème retenu pour les épreuves lannionnaises. Sur un plateau de jeu de 2 mètres par 3 mètres, les robots devaient réaliser quatre actions principales : souffler les bougies du gâteau en enfonçant des balles de tennis dans des tubes, mettre des cerises sur le gâteau en récupérant des balles de ping-pong qui seront envoyées dans un petit bac sur le gâteau, ouvrir des cadeaux en les basculant et faire des pyramides de verre à cocktail. Chaque équipe devait comptabiliser un maximum de points à l’issue des 90 secondes de match. Et à ce jeu-là, les Angevins ont été les meilleurs.

Et un autre dans Le Télégramme :

Lien vers l’article du Télégramme
Les robots étaient à la fête, hier, à l’Enssat, qui acueillait la Coupe de Bretagne de robotique, prélude aux vingt ans de la Coupe de France. Mais réussir les jeux de l’anniversaire n’est pas du gâteau.

Ce n’est pas encore demain que nous pourrons confier à des robots l’organisation d’une fête d’anniversaire. Pourtant, les participants à la Coupe de Bretagne de robotique, hier à l’Enssat, ont fait de louables efforts pour que les machines soient à la fête.

Sept équipes, composées d’actuels ou d’anciens élèves d’écoles d’ingénieurs de l’Ouest (Brest, Rennes, Angers), étaient de la partie hier, dans les locaux de l’Enssat, en vue de se préparer pour la Coupe de France, qui fêtera ses vingt ans, du 8 au 11 mai, à La Ferté-Bernard, dans la Sarthe.

Vingt ans, d’où le thème de l’anniversaire, symbolisé par un gâteau et des balles de tennis en guise de bougies, des balles de ping-pong pour faire la cerise sur le gâteau, des plaques de contreplaqué qui se prennent pour des paquets cadeaux et des cylindres de PVC qui jouent les verres. Le robot Krusty, créature en aluminium de l’ESEO d’Angers, a été le premier à évoluer avec aisance, ramassant les verres et faisant basculer les cadeaux avec efficacité. « Il a bien fait ce qu’on voulait qu’il fasse. C’est beaucoup d’essais avant de réussir. On a passé au moins 300 heures sur la mécanique », explique Alexandre, l’un des huit créateurs de Krusty.

D’autres équipes avaient donné un aspect plus rustique à leur engin, utilisant du carton et de la ferraille, et même du bois pour donner vie à un joli tracteur aux couleurs de Télécom Bretagne, slalomant de manière un peu cahotique au milieu des verres. Car c’est tout sauf du gâteau que de programmer le robot pour qu’il effectue les mouvements demandés. L’équipe de l’INSA de Rennes, a imaginé un système de calage, pour détecter les rebords de la surface de jeu, et une roue striée, qui permet de compter le nombre de pas. Celle de l’ENSTA Bretagne a installé un télémètre pour déterminer la position. Mais faute d’avoir reçu certaines pièces à temps, l’équipe n’a pu faire qu’une présentation statique de ses robots. Quant au petit Brownie, très habile à gonfler un ballon de baudruche, il attend sa petite crème anglaise pour s’attaquer aux autres épreuves de la Coupe de France. Et à eux deux, ils pourraient faire un joli gâteau d’anniversaire.

La victoire revient à l’ESEO Angers, devant l’Enssat et Télécom Bretagne. Le prix du plus joli robot, attribué par le vote du public, revient à l’école du Centre de Perros-Guirec.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *